CHAMANISME ET NEO-CHAMANISME:
ISME, NEO-ISME ET "CHAMANE"

shamanic-ceremony


...Dans le foisonnement des à-peu-près et des mots valises... bateaux de la Décadence, nous avons fort apprécie le titre de ce numéro spécial d'une revue qui devait paraître (et qui ne parut pas!): Chamanisme et Neo-Chamanisme!

Tant de «littérature» sur divers grands thèmes actuels, depuis quelques années, oublie (sic !) de poser le problème essentiel, la relation entre un Original et une Conceptualisation..., entre la Manifestation d'une Idée et son «exportation» planétaire en pensées et en –isme;  entre la «première frappe» et la photocopie (le stencil de jadis!)...  Entre le «Dit» (direct, comme le mot l'indique pour le Lettré!)... et les «on-dit»! Oui! Le plus important, dans toutes les formes actuelles de transmission, tradition, enseignement, partage, passation, relais, etc.,  n'est-il pas de faire cette différenciation entre l'authentique et l'ersatz? Dans ce cas, pour le thème proposé par cette revue mort-née, entre l'Enseignement direct d'un Chamane «authentique» et le Chamanisme,... puis le Néo-chamanisme.

DES -ISMES :

Portons alors notre attention sur toutes ces élaborations en -isme  ou en néo-isme, à partir de l'Emanation originelle... Sur toutes... Voyons ceci, par exemple: que reste-t-il du «logos» dans les logismes,  de la doctrine des Tantras dans le Tantrisme actuel, des préceptes de Fourier dans le Fouriérisme édulcoré de ses disciples «puritains»; en un mot: de tout Message originel «inspiré» une fois mis dans un package en -isme, puis en un nouveau kit en néo-isme?

Quel rapport entre les Dits du Bouddha historique et sa codification en Bouddhismes, entre le Bouddhisme (zen, par exemple, plus conforme aux concepts du Bouddha) et le néo-bouddhisme (lamaisme); entre le  Yoga d'un Patanjali et tant de yogas thérapeutiques plus que méta-physiques, puis tant de néo-yogas actuels (pour l'esthétique)?... Entre les pratiques «naturelles» des paysans du pré-christianisme et le «Paganisme» de tant de groupes «wicca»... et, ensuite historiquement, le Néo-paganisme qui s'inspire de leur «philosophie» pour des fêtes folkloriques?...

Encore? Entre le Message du Christ évoqué par les Evangiles et les Christianismes historiques et les néo-christianismes (depuis ses multiples sectes, nestorisme, docétisme, arianisme, protestantisme, etc., jusqu'à ses formes de la mode hippy puis new-age)?

Nous imagerons ainsi le processus général par une Rivière; depuis sa source. Pour aider au parallèle, voyons que les paroles, les révélations, les déclarations d'une personne «coulent de source»... Un Barrage pour maintenir le flot et s'y... «ressourcer»  en aval, quand on est trop loin? C'est un –isme! Puis des turbines, des ... «ateliers»!..., pour l'utiliser: néo-isme; afin de produire de la... Lumière artificielle!

Une autre image pourra sans doute éclairer ce constat plus facilement que les mots: se baigner dans la mer ou une rivière a fait «inventer» les piscines et les baignoires (thermalisme!); celles-ci ont donné naissance au jacuzzi à tourbillons d'eau (néo-thermalisme!)... Que reste-t-il du bain originel?

Neo-chamanisme-new-age-par-wingy-capdellPour le «journalisme»: voyons que l'on utilise certaines techniques pour parler de certaines choses en fonction de chaque journal: de ce que l'on a vu, à partir d'une vision toujours éminemment subjective et dans un but automatiquement égocentrique puisque depuis un moi naturellement égo-centré. Par contre, la personne qui écrit son «journal  intime» pour lui-même, le fait depuis sa propre source, avec «sincérité», sans trop de déviations «intéressées»...

Regarder toutes ces élaborations en -ismes est particulièrement révélateur: même le Tourisme! Que reste-t-il du célèbre «grand Tour» (prononcer avec l'accent anglais!), cette aventure obligatoire pour l'édification des «artistes» ou des «gentlemen» du XVIIIe siècle? Remplacé par des «guides» adaptés à chaque caste de Voyageur, limités à leurs dadas conventionnels et ronrons sécures! Le Néo-tourisme, ensuite? Les Tour operators, les  Voyagistes!...

Grâce à cette question et ces imageries, un constat fort évident s'ensuit: le sens de toute con-ceptualisation (prendre avec), de ces mises en «boîtes» -ismes, puis de la transformation de celles-ci sous un nouvel «Emballage» (néo-, voire, aujourd'hui: növö! [1]).

Tout rassemblement d'Idées en un concept les transforme en pensées; ce qui est vivant devient figé et faussé; impossible, en effet, un ajustement face aux paramètres nouveaux! Cela en ferait, certes, un juste corpus en –isme; mais ce ne saurait être permis: il y aurait crime de lèse-majesté pour les sectateurs..., car dénaturation d'une «tradition»! Notons qu'en fait, est souvent dénommé faussement ainsi un reader's digest d'un Message authentique originel; un synonyme donc, de certains –ismes!

Et même si des modifications sont acceptées, n'avons-nous pas souvent la simple ingérence d'élucubrations mentales passablement divergentes des Idées premières de l'original? Voyez les Enseignements «divinement inspirés», les Techniques «traditionnelles» qui, dit-on, doivent être réactualisées, adaptés à la nouvelle société, aux nouveaux paradigmes des civilisations instables! «Reconditionnés» pour notre siècle! En réalité: dénaturés, psychologisés...
Observez-en les conséquences mortifères sur différents plans!

BUT DES –ISMES :

Pourquoi de tels Condensés? Trois bonnes raisons!

Obligatoire:... quand pas de «Source» sous la main! Plus de Bouddha dans le siècle, plus de Feu en soi pour l'Aventure du Chevalier du Moyen Age? Bouddhisme alors et Tourisme...

Pratique: pas besoin d'un difficile «Pèlerinage aux sources» à la Lanza del Vasto, de quêtes du Maître à la Milarepa, de longues écoutes des musiciens inspirés pour «capter leur pouvoir» à la Bix Beiderbeck... Tellement plus simple d'utiliser un livre-recueil de paroles de Sage (intellectualisme), un stage «pour en discuter» avec un autre «lecteur» (subjectivisme, narcissisme, rationalisme, solidarisme, synergisme!); un cours pour apprendre une «technique» instrumentale (conformisme!).
Repérable fort aisément, puisqu'une étiquette est plaquée sur la «compile» du moment, au goût du jour, en réponse avec l'attente; pratique! A partir du nom du Performant, un -isme: marxisme, bouddhisme, fouriérisme, apollinisme, darwinisme... ou en fonction du sujet convoitable par les outsiders: fondamentalisme, fauvisme, avant-gardisme, futurisme...

shamane-englandFacile: nulle obligation d'écoute ne viendra agresser l'ego inférieur et les prérogatives du mental! Au choix..., à la carte..., en fonction de la capacité d'accueil que l'on veut offrir au Message: du temps libre, des idiosyncrasies, des limites psychologiques, des résistances post-traumatiques! Pas à subir les harcèlements des disputations, les cris éveilleurs ou le coup de bâton des Maîtres (Moyen âge, Inde, Zen), les jeûnes, veilles, etc., des monastères; ni les «grandes gueules» qui soutiennent avec force des stupidités, etc., etc. ...

CONSÉQUENCES :

Evidemment, cette utilisation de -ismes est une technique individuelle superficielle désastreuse: elle encourage la résistance à «autre chose»: à l'imprévu, à la remise en question, à l'approfondissement réel;  elle constitue donc l'obstacle même aux résultats que l'on espère au plus profond de soi!

Jamais le Tourisme ne permettra de vivre une aventure réelle! Jamais le Réalisme littéraire n'exposera «votre réalité»! Jamais le Dadaïsme, le Hippisme, l'Exotisme, ne vous feront vivre l'essence «mind murdering» de Dada, la philosophie vécue des Hippies, ne vous apporteront une porte de sortie hors de votre (déjà!) Individualisme! L'Esthétisme ne fera pas de vous un Esthète! L'Anarchisme ne conduit-il pas plus au Clanisme qu'à l'Individualisme en rupture (ana) de commandement (arkhe)? Et le Féminisme?

Un unique processus n'est-il pas toujours présent?  Notre mentalisation..., contactant la mentalisation de ces concepts, mentalisera encore... et, sélectionnant, ne prendra que ce qui est en harmonie avec ses limites protectrices; pour demeurer dans le même état... et s'y complaire plus encore!

Erotisme, idéalisme, cynisme, humanisme, etc.: uniquement et toujours pour l'individualisme; pour d'autres parcelles-filières  en puissance de l'individualité multiple, certes, mais jamais pour le passage en l'Essentiel qui sous-tend le concept en -isme. Jamais pour vibrer respectivement: éros, idée, conscience du binaire, perception de l'Unité fondamentale de tout...

NÉCESSAIRES NÉO-ISMES !

On comprend alors facilement l'apparition d'une nouvelle version des -ismes, face à l'échec de leur aide pour atteindre ce que l'on croyait y trouver: l'apparition nécessaire d'un Néo-isme... Voyons bien que, dans cette réalisation d'un néo, se révèle la conscience d'une nécessité: améliorer un -isme; cette conscience provient de la Source ontologique de tout être: chacun perçoit intimement que la Vérité est ailleurs, dans le plus, dans le moins, dans l'autrement; ailleurs que dans ces compilations trop simplistes, parcellaires, peu utiles ou désastreuses!

La Dodécalogie met en évidence les raisons de cette tentative d'amélioration de tout –isme en un –néo-isme.

a-la-decouverte-de-votre-animal-totemiqueTout comme les super-marchés remplacèrent les épiceries et celles-ci le marché ou le jardin potager, il faut  toujours: du plus pratique, plus facile, plus rapide, plus dynamisant... Du plus efficace encore que les -ismes: plus jouissif, agréable, plus  réconfortant... Du pragmatique, enfin réconciliateur par rapport aux limites monolithiques des –ismes; en un mot, autre chose, du «nouveau»( !) qui soit élévateur, contrairement aux –ismes qui figent dans la mentalisation...

UN UNIQUE PROBLÈME !

Voyons la similitude dans l'utilisation de ces  deux techniques: les -ismes et des néo-ismes:
Les thèmes que les -ismes exposent sont certes les expressions mentales de l'Intelligence innée pour aider à la Concentration, à une Synthèse qui évitera les erreurs, les à-peu-près, les batifolages intellectuels; ceux des néo-ismes sont pour la Rectification des –ismes... Si un consommateur opte pour un néo-isme plutôt que pour le –isme d'origine, ce sera donc dans le but de se «rectifier», de se «perfectionner»...
Or ce mental rectificateur est doublement limité: tout d'abord par son désir même de changement (dans le choix de tel -isme qui lui «correspond»); donc subjectif, analogique et non anaGogique!); et par son souhait de rectification de même origine!
C'est l'image du serpent ourobouros de l'Alchimie (celui qui se mord la queue!); les justes pulsions pour dépasser les limitations des -ismes sont devenues systématiques: du Rectificationnisme!... On parlera d'Evolution(isme), de recherche de Perfection(isme)...: tous processus d'extériorisation, de recherche, de devenir... en opposition au «ici et maintenant», à la révélation, à l'unification.

UNE CONCLUSION ?

On le comprend: les limitations de tous les -ismes et de tous les néo-ismes proviennent de l'interprétation du mental; par conséquent, jamais les ismes et les néo-ismes ne permettront le retour à la Source; sinon par la via negativa, au-delà du mental ordinaire, dans un état dit (faussement, mais nous en reparlerons!) de «conscience altérée»; c'est, idéalement, l'état de transe du Chamane authentique... et non les parodies de transe et d'extase très émotionnelles dans certaines pratiques religieuses (cf. l'excellente mise au point dans Lettre aux Hassidim sur l'Extase, de  Dov Baer de Loubavtich; XIXe siècle, puis Fayard 1975).

C'est pour cela qu'aucun Chamane véritable ne saurait se dire «chamane» ou pratiquant le Chamanisme! Comme il fut écrit mille fois partout: le Jésus-Christ des chrétiens n'enseignait pas le Christianisme! Un Druide ne «faisait» pas du Druidisme!... Pour chacun de ces exemples, ces êtres sont ce qu'il sont, disent et pratiquent ce qu'ils disent et pratiquent; sans mettre la limitation d'un «-isme» à une manifestation toujours changeante, puisque adaptée à chaque situation, chaque interlocuteur... et même au positionnement planétaire du jour donné!

ALORS ?

Heureusement, dans l'harmonie universelle et sa conjonction des opposés, un constat toujours «positif»: que ce soit par des -ismes ou des néo-ismes, les déviations de tout Message originel permettront in fine la vérification des résultats sur votre corps, dans vos relations et dans toute votre existence! L'Intelligence agira alors par Rectification (via negativa, neti-neti du Védantisme, ou...  bon sens vital!).

chamane-italieL'être demeurant en recherche du Mieux par tous ces -ismes et ces néo-ismes va s'acheminer vers sa source; soit, fatigué, déçu, par arrêt de tous les -ismes, y compris de son «moi-isme» (de son dada-isme!); comme le Bouddha cessant ses pratiques ou  comme par la Nuit des sens dans le christianisme, pour Saint Jean-de-la-Croix. Soit par rencontre avec un re-présentant de la Source... Celle-ci ne se fait pas, bien évidemment, par réponse aux petites annonces, mais parce que le «Chamane» ou le  Maître, le Guru, le Shaykh, le Medecine man, un «bien-aimé» (personnage charismatique: auteur, «génie», «Dame» des Troubadours, «héros», etc.), vous  «attrape avec un lasso» (rapporte Castaneda  de Don Juan); ou  apparaît  mystérieusement (Khezer-Khadir dans le Soufisme; l'étranger qui fend le front de Ramakrishna, la découverte miraculeuse d'un manuscrit alchimique par Nicolas Flamel...); pour que vous cessiez de croire à votre soi-disant «conscience»  ordinaire!...

Tout est bien! Toutes ces expériences proposées par des -ismes et des néo-ismes sont propulsives et édifiantes, à la mesure de l'entendement, de la réceptivité et de la capacité d'incarnation de chacun; comme le dit le Druide sans Nom et sans Visage dans son Manuscrit: «Tout a lieu d'être!».

UN NEO-ISME « JUSTE » :

Certains êtres peuvent cependant être saisis directement par un des «esprits» de l'Esprit; tout comme, dans les chamanismes, les aides, les animaux, les alliés sont spécifiques à chacun pour accomplir sa fonction (mission, trans-mission, dharma) à un moment donné. On peut être «chevauché», comme dans le Vaudou; transmettre, en «état second» (nous reviendrons sur ce terme), des messages anaGogiques, re-faire, en quelques minutes, des peintures, des dessins qu'auraient signé Monet, Dürer...

a-la-decouverte-de-votre-animal-totemiqueNous avons expliqué ceci dans notre ouvrage: c'est ce que l'on nomme l'Inspiration...
Certes, les différentes formes d'expression de ces Inspirés utiliseront des symboles, des archétypes, des images, des termes, des langues que l'on pourra retrouver dans diverses traditions ou manifestations du passé: le musicien qui utilisera des notes utilisées par Chopin ne fera pas pour autant du... Néo-chopinisme! Ni le contempteur des  contraintes sociales... du néo-anarchisme; ni le «passeur» des asanas millénaires du Yoga, du néo-yoguisme! Les thèmes éternels de maintes «traditions», conventions ou systèmes seront bien évidemment utilisés, avec leur «vocabulaire» adjacent!

Oui! C'est bien pour cela que certains érudits ont traqué et découvert les parallèles évidents entre différentes manifestations actuelles et anciennes: druidisme, celtisme, chamanisme, hindouisme, etc.; mêmes vérités, vocabulaires semblables, techniques presque identiques... Voir l'excellente étude de Danièle Vazeilles sur : http://www.msh-m.fr/article.php3?id_article=505.

DEPUIS LA SOURCE OU PARODIES ?

Nous séparerons les Emanations directes (de la Source des Inspirés ou des Inventeurs) de leurs Parodies, déviées depuis cette Source, par et pour des buts individuels, compensatoires ou narcissiques.

Pour les premières, l'être est en état «second», de «conscience altérée», dit-on de manière totalement erronée! En réalité, on le conçoit, il est retourné en son état «premier», originel, en la natura naturans, en la Conscience véridique, avant sa déformation en nature altérée des humains à imaginatio phantasmatica (dit la Scolastique!). Ce que l'on nomme «le second souffle» pendant une course, n'est-ce pas, de même, la «Force forte de toutes forces» (Hermès) jaillissant du tréfonds de tout être: l'état «primitif» consciemment ou inconsciemment recherché pour la plénitude d'être?

Pour éviter les amalgames et les confusions pernicieuses,  observons les 3 types de néo-ismes (tout –isme est un néo-isme, si l'on a compris sa «fabrication»!) :

La Parodie physique :

Le néo-tantrisme actuel en est un bel exemple! Il prétend donner  du Pouvoir bien matériel: richesse, relations multiples, aisées, performantes; le néo-Yoga  offre une gymnastique  pour la beauté, la souplesse, etc,; les Arts Martiaux pour enseigner la lutte extérieure, les divers romans et autres décryptages psychologiques, textes de channeling, pour enseigner à  répéter ou enseigner ce que l'on croit avoir compris à parti de -ismes précédents!
Les Connaissants de la Langue des Oiseaux se réjouiront sans nul doute d'entendre: par O d'I-E=élaboré depuis ce que l'on a accumulé dans notre individualité! A l'opposé de Paradis=manifestation dans le binaire terrestre de l'Unité originelle (par A d'I-s)!

Pour le CONFORT!

La Parodie senti-mentale (émotionnelle) :

Le message: «Vous serez mieux» dans votre couple, dans votre métier, dans votre société; vous brillerez, vous aurez des amis, etc... Vous pourrez faire savoir que vous vous cultivez, vous «perfectionnez»,  «ne bronzez pas idiot», êtes ouvert sur le monde et ses nouveautés, etc.! Auto-satisfaction et rayonnement...

lieu-de-pouvoirPour le RÉCONFORT...

Le «juste néo-isme» :

C'est une nouvelle (bien évidemment) forme, une re-présentation d'un Message universel, éternel, de vérités au-delà  de toute dualité, par la Réconciliation des opposés; elle ressemble à d'autres présentations ou représentations historiques du même thème, d'un de ces thèmes toujours présents dans les civilisations: l'Amour véritable, l'Art-maintien et exposition des Valeurs universelles, les Lois sous-tendant  les Relations (humaines, avec la Nature, avec soi, avec la Source originelle, etc.).

On rencontre ainsi:
Un juste néo-yoga: pour la relation de soi avec Soi, véridique, saine, et transcendantale, comme la racine du mot  l'indique... (idem pour: Ha-tha).
C'est l'éternelle manifestation naturelle d'une technique pour le retour au... Naturel; ajustée au temps et aux lieux actuels pour ce but unique.
Dans le monde musical, nous citerons deux exemples: le «juste» néo-médiévalisme des «Derniers Trouvères»; thèmes, images et musique «dans l'esprit» du Moyen âge, dans la lignée des Troubadours, des Fidèles d'amour, des Soufis iraniens; et non des parodies sentimentales comme en fit Fabre d'Olivet ou le Romantisme! Le re-présentant du juste néo-Presleyisme nous paraît être Orion (Jimmy Ellis) qui s'en expliqua lui-même dans sa chanson: «I don't want to be just like Elvis»; pas un «imitateur» comme il en est tant!

A chacun de découvrir, parmi les transmetteurs de techniques, concepts, «philosophies», doctrines en –ismes, ceux qui co-llaborent avec l'Essence du Message et ceux qui les dévoient!

AUTOUR DU  «CHAMANE» :

Dans les civilisations traditionnelles, ce que la mode nous fait aujourd'hui nommer «le chamane» ne se nomme pas chamane, ne décide pas d'être chamane; il se révèle à lui un jour qu'il est ce que d'autres nomment Chamane:

  • par les résultats de son action,
  • par les aides des esprits qu'il reçoit
  • par la nomenclature qu'utilise son entourage à son égard.vision-par-Katell-le-bourdonnec

Aucun Chamane digne de ce nom ne «fait» du chamanisme ni n'établit un corpus de chamanisme; ni ne se dit chamane! Est-il difficile, donc, de comprendre que le chamanisme est un agglomérat établi par des «intellectuels» à partir des seuls éléments accessibles à leur entendement?

Conséquence :
par ce –isme, le retour ne se fait donc qu'au concept limité des concepteurs; on a pu le voir dans toutes les inter-prétations, parfois cocasses et dénigrantes d'ethnologues «étudiant» des civilisations «primitives»!

On en vient, bien évidemment, à la notion de Rattachement initiatique qui seul permet le retour à la Source véritable; on lira  René Guénon à ce sujet! Pour cela, la Rencontre est une obligation: avec  le «chamane» authentique, non disciple d'un chamanisme, non instruit par le chamanisme, sans besoin d'étude du chamanisme; ayant simplement, d'une manière ou d'une autre, eu accès à cette Filière énergétique qui trans-met ( !) naturellement, sans choix, directement; par celui qui cesse, un instant, de vouloir être «autre chose que ce qu'il est» en vérité; qui demeure un Corps fait pour «émaner» les fibres lumineuses de l'Aigle (Castaneda), pour «faire les œuvres pour honorer les dieux» (Bhagavad Gita), pour un dharma donné (hindouisme),  pour «vivre» au lieu d'exister [2]...

Alors, certes, le «monde», amateur d'étiquettes et de nouveautés, nommera différemment, suivant le dada du moment, l'être ex-posant, émanant, pro-posant un Message directement inspiré: on le dira (j'insiste: on..., pas lui!) Prophète, Sage, Sorcier, Druide, Prêtre, Connaissant, Guérisseur, Mage, Magicien, Libéré-vivant (jivan mukta), Philosophe, Maître, Initiateur, Inspiré, Enseignant, Messager, Guru, Medecine man,... Chamane!

Souvenons-nous de Socrate qui, lorsque lui était demandé de rencontrer un «philosophe», accompagnait le chercheur vers d'autres que lui!

Il sera possible alors de parler, de l'extérieur, face à cette manifestation, de –ismes ou de néo-ismes: pour des raisons peu rigoureuses intellectuellement, certes mais fort pratiques dans un monde où la multiplicité fourvoie dans l'à-peu-près et les mots-valises grâce auxquels on se protége, grâce auxquels on évite d'«approfondir» les concepts, grâce auxquels on peut demeurer dans la «recherche», l'espoir, et se griser de la croyance en... l'Evolutionnisme!

Emmanuel-Yves Monin

NOTES:

[1] dans «növö hip-hop»: A Nous Paris  2/2/09

[2] Voir, à ce sujet, nos ouvrages: La Chasse sacrée, noble Science de Vénerie (Y. Monin éd.), A la Rencontre de votre Animal totémique (Y. Monin éd.), le Manuscrit des Paroles du Druide sans Nom et sans Visage (Y. Monin éd), l'Inspiration (Dervy éd.), le Clan des Femmes sauvages (Y. Monin éd.).

Article D`Emmanuel-Yves Monin paru dans "Planète Gaia" N° 9, Mars 2012.

 

Pour le Maintien des Valeurs Traditionnelles